Mot de passe perdu ? Contactez-nous 
AMIRAL & PARTNERSAMIRAL & PARTNERS RDB PREMIUMCLUB EXPERTISE BIOTECHSPRIVATE PRIORITYMISTER CASH AMIRALPENNY-STOCKS CORNERAMIRAL&CLUBS PRIORITY
   
 
AMIRAL & PARTNERS
AMIRAL & PARTNERS
27 articles récents
Club des Traders
0 article récent
SHORT LISTE 2024 MULTI-SECTORIELLE
0 article récent

Special News
RENAULT performe déjà notre cours cible 2024 ! +36% !
Article #49931, 08/04/2024 17:05FR0000131906 RenaultLa Rédaction
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : C'est un bon score, et le meilleur de l'indice parisien sur 2024, devant Safran et Hermes ! Les investisseurs semblent accorder la primeur à RENAULT vs STELLANTIS ! La performance de RENAULT est aussi la meilleure parmi les constructeurs automobiles européens ! Alors qu'une majorité des observateurs estime que le potentiel haussier n'est pas épuisé : puisque le dossier reste sous-valorisé par rapport à ses comparables directs ! D'autre facteurs crédibles devaient permettre de soutenir le titre : un flux de trésorerie supérieur aux attentes 2023, l'annulation du projet d'introduction en Bourse d'Ampere, des marges défensives, le lancement de nouveaux véhicules prometteurs en 2024, comme le Scenic E-Tech, le Rafale, et la Renault 5 qui a reçu un accueil particulièrement encourageant de la part des médias, et la probabilité du relèvement de la de la note de crédit des agences de notation, en amont du statut investment grade.

Cet article est réservé aux abonné(e)s 'AMIRAL & PARTNERS'.
Pour poursuivre votre lecture, merci de vous abonner
 
Déjà abonné ? Identifiez-vous :

Sinon
 

Les informations et analyses de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs sont une simple aide à la décision et ne constituent pas une incitation à l’achat ou à la vente. La responsabilité de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs ne peut être engagée. Les investisseurs non avertis sont priés de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Afin de respecter leur politique commune d’indépendance, Rue de la Bourse et Expertise Biotechs ne sont actionnaires d’aucune valeur analysée. Soit aucun conflit d’intérêt.


Dernières analyses
RENAULT performe déjà notre cours cible 2024 ! +36% !08/04 17:06
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : C'est un bon score, et le meilleur de l'indice parisien sur 2024, devant Safran et Hermes ! Les investisseurs semblent accorder la primeur à RENAULT vs STELLANTIS ! La performance de RENAULT est aussi la meilleure parmi les constructeurs automobiles européens ! Alors qu'une majorité des observateurs estime que le potentiel haussier n'est pas épuisé : puisque le dossier reste sous-valorisé par rapport à ses comparables directs ! D'autre facteurs crédibles devaient permettre de soutenir le titre : un flux de trésorerie supérieur aux attentes 2023, l'annulation du projet d'introduction en Bourse d'Ampere, des marges défensives, le lancement de nouveaux véhicules prometteurs en 2024, comme le Scenic E-Tech, le Rafale, et la Renault 5 qui a reçu un accueil particulièrement encourageant de la part des médias, et la probabilité du relèvement de la de la note de crédit des agences de notation, en amont du statut investment grade.
RENAULT : le marché plutôt satisfait de la décision de l'annulation du projet d'introduction d'Ampère !30/01 17:42
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : Une décision prenant notamment en compte les conditions de marchés défavorables ! Par ailleurs, RENAULT indiquait que les résultats 2023 confirmeraient la capacité du constructeur à générer du cash pour financer son développement futur, incluant Ampère jusqu'à l'atteinte de l'équilibre financier prévu en 2025. RENAULT en profitant pour confirmer les objectifs opérationnels et financiers d'Ampère. À noter que cette décision favorise le potentiel de valorisation du constructeur automobile, même si elle freine la dynamique issue du projet d'introduction ! RENAULT a présenté ce virage en tant que décision pragmatique sur le registre boursier et sectoriel, d'autant que l'implication des investisseurs étaient incertaines, du moins sur le front du prix de l'offre ! Ainsi, on peut légitimement estimer que le titre va profiter en direct de l'attractivité de conserver Ampère en son centre, et accentuer la visibilité du dossier ! Sachant que la valorisation de RENAULT demeure sous estimée de notre humble avis !
RENAULT : le marché plutôt satisfait de la décision de l'annulation du projet d'introduction d'Ampère !30/01 16:45
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : Une décision prenant notamment en compte les conditions de marchés défavorables ! Par ailleurs, RENAULT indiquait que les résultats 2023 confirmeraient la capacité du constructeur à générer du cash pour financer son développement futur, incluant Ampère jusqu'à l'atteinte de l'équilibre financier prévu en 2025. RENAULT en profitant pour confirmer les objectifs opérationnels et financiers d'Ampère. À noter que cette décision favorise le potentiel de valorisation du constructeur automobile, même si elle freine la dynamique issue du projet d'introduction ! RENAULT a présenté ce virage en tant que décision pragmatique sur le registre boursier et sectoriel, d'autant que l'implication des investisseurs étaient incertaines, du moins sur le front du prix de l'offre ! Ainsi, on peut légitimement estimer que le titre va profiter en direct de l'attractivité de conserver Ampère en son centre, et accentuer la visibilité du dossier ! Sachant que la valorisation de RENAULT demeure sous estimée de notre humble avis !
RENAULT améliore sensiblement ses ventes 2023 !17/01 15:25
RDB_Front Shares Analytics : La progression ressort à +9% sur l'ensemble des marchés, avec un total de 2.235.345 véhicules, porté par la forte croissance de 3 marques : RENAULT en hausse de +9.4% avec 1.548.748 véhicules distribués à l'international, dont +19% en Europe, DACIA +14.7%, et ALPINE + 22.1%. Sur le continent européen, le constructeur automobile gagne des parts de marché, en progression de +13.9%, et se positionne sur le podium ! Par ailleurs, RENAULT renforce son positionnement sur le secteur des véhicules électriques via la Mégane E-Tech electric et les motorisations hybrides : Austral, Clio et Captur ! À noter aussi la Dacia Jogger HYBRID 140 et la Dacia Spring 100% électrique. RENAULT anticipe l'enrichissement potentiel de ses lancements commerciaux 2024, avec 10 nouveaux modèles.
RENAULT améliore sensiblement ses ventes 2023 !17/01 15:25
RDB_Front Shares Analytics : La progression ressort à +9% sur l'ensemble des marchés, avec un total de 2.235.345 véhicules, porté par la forte croissance de 3 marques : RENAULT en hausse de +9.4% avec 1.548.748 véhicules distribués à l'international, dont +19% en Europe, DACIA +14.7%, et ALPINE + 22.1%. Sur le continent européen, le constructeur automobile gagne des parts de marché, en progression de +13.9%, et se positionne sur le podium ! Par ailleurs, RENAULT renforce son positionnement sur le secteur des véhicules électriques via la Mégane E-Tech electric et les motorisations hybrides : Austral, Clio et Captur ! À noter aussi la Dacia Jogger HYBRID 140 et la Dacia Spring 100% électrique. RENAULT anticipe l'enrichissement potentiel de ses lancements commerciaux 2024, avec 10 nouveaux modèles.
RENAULT A CHUTÉ DE -6.25% en clôture, dégradé par UBS !04/09 00:47
UBS est passé à vendre sur RENAULT ! Les griefs sont sa forte exposition à la concurrence des constructeurs chinois, ainsi le risque lié à la valorisation à venir d'Ampere, regroupant les activités de véhicules électriques et de logiciels embarqués de Renault, estimé à la louche dans une large fourchette entre 3-4 milliards d'euros. Cela dit, malgré ou à cause de la bonne performance du titre sur 3 ans : +54% ! Alors même que le constructeur vient de relever ses objectifs 2023 à l'issue d'un solide premier semestre dopé par les lancements ! Ce qui n'empêche pas UBS d'opter pour une dégradation du dossier bien drastique de 31 euros contre 42 euros. Pour un dernier de 35 euros vs un point haut 2023 de 44 euros !
RENAULT maintient le cap10/08 14:59
RDB_AMIRAL&PARTNERS_FRANCFORT : Et revient à proximité des 40 euros, à l'issue d'une période de consolidation ayant mené le titre sur le seuil des 31 euros. Pour précision, notre objectif avait été au préalable atteint ! Par ailleurs, l'intérêt des analystes est relancé, avec une revue des prétentions appréciables, alors que le marché automobile reste plutôt abordable et attractif, et dispose d'un excellent bonus de progression, conjugué à la montée en puissance de la production ! Reste à apprécier la résilience des fondamentaux face aux coûts de développement inhérents à l'ère électrique ! Néanmoins, force est de constater que la rentabilité de l'entreprise s'apprécie grâce à la combinaison des prix et du mix produits ! Bref, pour l'heure, on se retrouve principalement sur une opportunité de TCT, entre génération de cash flow disponible et capacité de réduire la dette ! La principale interrogation émanant des incertitudes économiques ! À célébrer, le retour à un RNPG solide sur le premier semestre 2023 à 2 milliards d'euros !
RENAULT révise ses perspectives 2023 !29/06 16:10
RDB_AMIRAL&PARTNERS_ FRANCFORT : Une marge opérationnelle comprise entre 7% et 8%, vs 6 % précédemment, et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile supérieur ou égal à 2,5 milliards d'euros contre 2 milliards d'euros précédemment. RENAULT précise que la révision de ses perspectives 2023 s'explique par la qualité du mix des ventes lié au succès des nouveaux lancements et la nonne trajectoire de la stratégie commerciale ! Sur le premier semestre, RENAULT anticipe une marge opérationnelle du Groupe supérieure à 7 % et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile d'environ 1.5 milliard d'euros, dont 600 millions d'euros de dividendes de Mobilize Financial Services.
RENAULT révise ses perspectives 2023 !29/06 16:05
RDB_AMIRAL&PARTNERS_ FRANCFORT : Une marge opérationnelle comprise entre 7% et 8%, vs 6 % précédemment, et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile supérieur ou égal à 2,5 milliards d'euros contre 2 milliards d'euros précédemment. RENAULT précise que la révision de ses perspectives 2023 s'explique par la qualité du mix des ventes lié au succès des nouveaux lancements et la nonne trajectoire de la stratégie commerciale ! Sur le premier semestre, RENAULT anticipe une marge opérationnelle du Groupe supérieure à 7 % et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile d'environ 1.5 milliard d'euros, dont 600 millions d'euros de dividendes de Mobilize Financial Services.
RENAULT : retour du dividende !16/02 16:12
RDB_AMIRAL&PARTNERS_FRANCFORT : RENAULT va mieux, malgré la fin de l'aventure russe en 2022 ! Le constructeur automobile a fait part de résultats annuels très dynamiques, dont des revenus en progression de 11.4% à 46.4 milliards d'euros. RENAULT profite de la hausses des prix, malgré l'impact sur les volumes ! Toutefois, si le RNPG reste dans le rouge, à -338 millions d'euros du fait d'une dépréciation comptable liée au départ de l'entreprise de Russie, le RN triple à 1.62 milliard d'euros, tandis que la marge opérationnelle double à 2.6 milliards d'euros ! En outre, RENAULT a informé d'un flux de trésorerie libre opérationnel record de l'automobile à 2,12 milliards d'euros. Bref, RENAULT va renouer avec un dividende de 0.25 euro par action. Il faut cependant remarquer que les chiffres publiés sont globalement supérieurs au consensus des observateurs ! La cerise sur le gâteau est que RENAULT dit avoir achevé l'étape Résurrection avec 3 ans d’avance !
RENAULT : retour du dividende !16/02 16:09
RDB_AMIRAL&PARTNERS_FRANCFORT : RENAULT va mieux, malgré la fin de l'aventure russe en 2022 ! Le constructeur automobile a fait part de résultats annuels très dynamiques, dont des revenus en progression de 11.4% à 46.4 milliards d'euros. RENAULT profite de la hausses des prix, malgré l'impact sur les volumes ! Toutefois, si le RNPG reste dans le rouge, à -338 millions d'euros du fait d'une dépréciation comptable liée au départ de l'entreprise de Russie, le RN triple à 1.62 milliard d'euros, tandis que la marge opérationnelle double à 2.6 milliards d'euros ! En outre, RENAULT a informé d'un flux de trésorerie libre opérationnel record de l'automobile à 2,12 milliards d'euros. Bref, RENAULT va renouer avec un dividende de 0.25 euro par action. Il faut cependant remarquer que les chiffres publiés sont globalement supérieurs au consensus des observateurs ! La cerise sur le gâteau est que RENAULT dit avoir achevé l'étape Résurrection avec 3 ans d’avance !
RENAULT sans panache, dans un marché stable !08/11 14:52
RDB_AMIRAL&PARTNERS-FRANCFORT : RENAULT a pourtant fait part de son ambition de viser une accélération de sa marge opérationnelle à l'avenir, en s'appuyant sur une stratégie dissociant l'électrique et le thermique et via plusieurs partenariats ! À date, RENAULT n'a pas encore solutionné un accord avec Nissan sur le registre du partage des technologies ! En 2025, le constructeur table sur une marge opérationnelle supérieure à 8% en 2025 et de plus de 10% en 2030, et au moins 5% en 2022 ! Pour avancer sur le développement de sa nouvelle stratégie, RENAULT va créer une entité électrique, au sein de laquelle pourrait participer Nissan, ainsi que la présence d'un équipementier spécialiste dans les motorisations thermiques, détenu à 50-50 avec le Chinois Geely. Le fameux plan Renaulution sera ultérieurement renforcé par des capitaux externes et des partenariats permettant d'accéder aux chaînes de valeur clés.
RENAULT continue de frétiller !10/10 15:30
RDB-AMIRAL&PARTNERS-FRANCFORT : Et concède une bonne série de séances dynamiques, à peine interrompue sur les 5 dernières séances ! Le dossier se hisse juste au-dessus des 32 euros, une importante résistance à surveiller attentivement ! Ainsi, le titre efface une grande partie de son décrochage de début 2022 ! La bonne santé de RENAULT est à mettre au crédit de ses discussions avec NISSAN, portant sur un investissement potentiel de ce dernier dans la nouvelle entité de véhicules électriques que Renault anticipe de créer et de promouvoir, ce qui permettrait au constructeur japonais de gagner en rééquilibrage participatif entre les 2 entreprises ! On évoque un rééquilibrage de l'alliance en amont de la journée investisseurs de Renault le 8 novembre, date limite pour les négociations. La vente négociée de la participation de Renault dans Nissan pourrait éventuellement impliquer d'autres actionnaires en réponse aux ressources limitées de Nissan.
RENAULT : Oddo BHF ne fait pas bondir le titre !07/10 14:46
RDB-AMIRAL&PARTNERS-FRANCFORT : Oddo BHF ne fait pas bondir le titre ! Et pourtant son relèvement de cible est radical : de 35 à 55 euros avec un avis à surperformer ! Et bien au-delà du consensus ! L'analyse évoque le redressement opérationnel de l'entreprise et estime que la dynamique commerciale va s'accélérer significativement ! Les points forts sont la future structure via la cession majoritaire des activités de propulsion thermique, et l'assainissement des relations avec Nissan ! D'un point de vue technique, la tendance est neutre sous les 32 euros !
RENAULT titille les 30 euros et performe notre cours cible !02/08 17:52
RDB_FRANCFORT : Le redressement est spectaculaire depuis le puissant trou d'air dans le sillage de l'entrée en guerre de la Russie contre l'Ukraine ! Le constructeur automobile continue de profiter de ses récents semestriels, avec le relèvement de ses objectifs 2022, marge opérationnelle et free cash flow. Malgré son retrait de Russie, RENAULT tire profit de la montée en gamme de son offre ! Sur le premier semestre, RENAULT a publié une perte nette de 1.6 milliard d'euros résultant de la cession de ses activités en Russie vs +368 000 euros l'année précédente ! Hors Russie, le résultat net des activités poursuivies ressort à 657 millions d'euros... Les revenus semestriels s'affichant stable à 21.1 milliards d'euros, malgré le recul des ventes impactées principalement par les pénuries de puces électroniques. En revanche, RENAULT gagne sur les marges à 4.7%, soutenues par la tarification des véhicules et leurs équipements ! Sur 2022, RENAULT vise désormais une marge opérationnelle de 5%.
RENAULT : de nombreuses marques d'intérêt pour le métier historique !25/05 14:51
RDB-FRANCFORT- Sachant que RENAULT s'emploie actuellement à séparer l'activité à moteurs thermiques de la nouvelle branche Électrique et Logiciels ! À ce titre, le constructeur aurait réceptionné plusieurs demandes de partenariats pour son métier historique. Par ailleurs, une introduction sur le marché du pôle Électrique et Logiciels est envisagé durant le second semestre 2023 ! RENAULT demeurera l'actionnaire de référence de cette nouvelle entité : on évoque une participation significative, mais pas majoritaire, de l'ordre de 40% et 60% pour les partenaires. Les demandes de partenariats cibleraient la branche moteurs à combustion interne ! Parmi les partenaires potentiels figurent Nissan, d'autres constructeurs et des investisseurs de long terme. Le département Électrique et Logiciels sera basé en France ! Un second à l'étranger ! Pour mémoire, RENAULT a été pionnier de la technologie électrique avec Nissan et Mitsubishi !
EDITION SPÉCIALE : RENAULT : la fin de l'alliance est inévitable !19/01 20:02
Il serait prétentieux de nier la forte détérioration des relations entre les 2 entreprises, après le putsch de Nissan en 2018 et la rocambolesque évasion de Carlos Ghosn !
RENAULT : Fiat Chrysler aurait retiré son offre ?06/06 04:22
Selon le Wall Street Journal ! Ce qui a provoqué une chute du titre après la clôture ! La raison évoquée serait que NISSAN refuserait de soutenir l'opération ? Pourtant RENAULT était parvenu a trouver un accord provisoire avec la France sur les termes du projet de fusion. L'Etat français a par ailleurs exigé d' obtenir plus de garanties sur l'emploi et la gouvernance, avant de donner son approbation ! Le principal risque étant de voir RENAULT passer sous pavillon italien. En début de semaine, NISSAN avait mis en garde le constructeur hexagonal sur les problématiques d'un tel rapprochement sur l'avenir de l'alliance, malgré les synergies potentielles !
RENAULT : l'hypthése d'une fusion avec Fiat Chrysler Automobiles dope le titre !27/05 15:50
Et maintient le CAC40 en zone positive ! Pour sa part RENAULT étudie l'offre amicale « avec intérêt » ! Une opération d'envergure qui placerait la nouvelle entité dans le top 3 des constructeurs automobiles mondiaux : des revenus de plus de 170 milliards d’euros, pour un RN estimé à 8 milliards d’euros. Encore faudra-t-il que RENAULT accepte le deal ! Si c'était le cas, une holding de droit néerlandais serait mise en place, à parité égale entre FCA et Renault, soit 50% ! L'écart de valorisation entre les 2 entreprises nécessitera le versement d'un dividende de 2.5 milliards d'euros de la part de FCA à ses actionnaires !
RENAULT : victime d'un coup d'état interne destiné à redonner le pouvoir à Nissan ?27/12 03:56
Du moins en ce qui concerne son PDG, Carlos Ghosn, toujours embastillé au Japon pour infraction à la législation fiscale japonaise, et plus ! Toutefois, pour Nissan ou Mitsubishi, l'interêt n'est pas de mettre fin à l'alliance, mais d'en récupérer le pouvoir ! Ce qui serait plus pernicieux !
RENAULT dans la toumente avec les allégations contre Carlos Ghosn ! Que faire ?20/11 20:55
Carlos Ghosn, un capitaine d'entreprise emblématique et autoritaire qui est quand même l'artisan du redressement de NISSAN, naguère au bord de la faillite ! L'aspect sombre de cette ténébreuse affaire, magiquement orchestrée par la direction de NISSAN, pose de nombreuses questions !
RENAULT : le titre est redevenu particulièrement abordable ?12/08 02:01
Les résultats semestriels se sont révélés normatifs, en marge de la réitération des objectifs annuels ! En revanche, le titre a été bien chahuté depuis ses points hauts d'avril sur les 100 euros, et abandonne environ 28% ! C'est probablement exagéré, malgré les turbulences générées à répétition par mister Trump et les relents du Dieselgate. Sur le premier semestre, RENAULT a vu ses immatriculations gonfler de 9.8%, pour des revenus de 29.6 milliards d'euros, et un EBITA de 1.9 milliard d'euros ! Toutefois, le résultat net perdait 16.3% du fait du recul de la contribution de Nissan ! Renault table sur des marchés brésilien, indien et chinois robustes, une génération de cash d'exploitation positive, et une marge d’EBITA à + de 6%.
RENAULT : coup de fièvre07/03 17:06
Le constructeur automobile grimpe fortement ce mercredi, suite à des rumeurs de rapprochement avec NISSAN, se concluant par une cession des titres de l'état à NISSAN ? La gestion des 2 entités seraient confiées à une fondation basée aux Pays-Bas.
RENAULT : les soupçons de fraude sur les émissions d’oxydes d’azote perturbent27/03 00:49
D’autant que le rapport de la Répression des fraudes considèrerait que cette tromperie serait volontaire sur le niveau de pollution de certains de ses moteurs Diesel. Ce qui expose le groupe à une amende de 3.5 milliards d’euros, soit la quasi totalité des ressources financières nettes du constructeur. Cet épisode masque désormais des résultats 2016 de qualité. En conséquence, le « dieselgate » et ses incertitudes plombent le dossier. D’autre part, cette situation inconfortable n’incite pas l’état à réduire sa participation au capital, au risque de perdre de l’argent.
RENAULT fragilisé par les accusations de fraude aux tests d’émissions polluantes16/03 15:19
Ces informations ont été complétées par L’AFP, indiquant que toute la chaîne de direction était impliquée, s’appuyant sur des investigations menées par la DGCCRF, et l’ouverture d’une enquête pour « tromperie sur les qualités substantielles et les contrôles effectués ». Une fraude sur le contrôle réglementaire de l'homologation des émissions de polluants. Le dispositif en place depuis plus de 7 ans, faussait les résultats des tests antipollution. 900 000 véhicules seraient concernés.
RENAULT : la tendance s’améliore08/08 03:54
Mais reste poussive, malgré de solides semestriels. Des revenus en progression de 13.5% à 25.18 milliards d'euros, galvanisés par les volumes et les prix de vente, de même que l’activité pour le compte de Nissan et Daimler.
RENAULT : forte baisse de la contribution de Nissan13/05 05:27
Nissan a publié ses résultats T4 2015-2016. Il s’avère qu’ils impactent les résultats T1 2016 de Renault.
RENAULT : Goldman Sachs à la manœuvre03/03 05:06
Goldman Sachs a relevé son cours cible (modestement) de 97 à 101 euros, sans toutefois modifier sa recommandation à « neutre ». Pour étayer son avis, l'analyste intègre l'excellente performance du titre sur le mois de février, surperformant l'ensemble des constructeurs automobiles européens.
RENAULT : les analystes séduits par les résultats17/02 00:52
RENAULT : l'irrationnel des marchés !17/01 15:26


 

Top Articles
QUINTÉ PENNY-STOCKS_ VALEUR 5 _ UN DOSSIER PHARE À DÉGUSTER !
Novacyt: NOVACYT SUR LE BON CAP !
Median Technologies: MEDIAN TECHNOLOGIES a bien du mal à convaincre les investisseurs !
STIF -ALSTI : UNE VALEUR DÉCOUVERTE RUE DE LA BOURSE qui gagne : +57% EN 2024 !
Ekinops: EKINOPS s'engage sur le chemin du redressement capitalistique !

 
Zone privée

Zone réservée aux abonnés AMIRAL & PARTNERS


 

 
Derniers articles
09:01 : Novacyt: NOVACYT SUR LE BON CAP !
08:43 : STIF -ALSTI : UNE VALEUR DÉCOUVERTE RUE DE LA BOURSE qui gagne : +57% EN 2024 !
03:58 : Novacyt: NOVACYT SUR LE BON CAP !
18:43 : QUINTÉ PENNY-STOCKS_ VALEUR 5 _ UN DOSSIER PHARE À DÉGUSTER !
16:32 : Median Technologies: MEDIAN TECHNOLOGIES a bien du mal à convaincre les investisseurs !
15:51 : Nvidia Corporation: NVIDIA vers le franchissement des 1000 USD ? Le titre rentre désormais au CLUB RDB des +100% 2024 !
15:30 : Nvidia Corporation: NVIDIA vers le franchissement des 1000 USD ? Le titre rentre désormais au CLUB RDB des +100% 2024 !
14:44 : Ekinops: EKINOPS s'engage sur le chemin du redressement capitalistique !
16:33 : Nvidia Corporation: NVIDIA : les résultats T1 sont attendus avec une certaine sérénité ou fébrilité...
16:19 : Nvidia Corporation: NVIDIA : les résultats T1 sont attendus avec une certaine sérénité ou fébrilité...

 

L'info en continu
LesEchos EntreprisesAirbus : le feu vert approche pour l'A321 XLR, l'avion qui doit changer la donne du long courrier11:12
Forex MagnatesPayRetailers Acquires Payment Company Transfeera11:01
LesEchos IdéesQuand l'or prend l'Orient-Express11:00
Figaro Matières PremièresRéforme du marché européen de l'électricité : quelles conséquences pour les consommateurs ?10:58
ExpressGaza : Borrell demande à Israël de ne "menacer" les juges de la CPI10:44
Forex MagnatesMastercard Joins Hands with Access Bank for Cross-Border Payments in Africa10:34
LesEchos EntreprisesData center : poussée de fièvre sur les demandes de raccordement au réseau électrique10:32
Forex MagnatesShift Markets Launches New White Label Crypto Derivatives Platform10:30
LesEchos FInances&MarchésToujours en difficulté, Abrdn se sépare de son patron10:27
ExpressGrève du contrôle aérien : vers un "samedi noir" à Paris-Orly10:27
LesEchos EntreprisesL'assemblée générale de TotalEnergies sous haute tension10:26
LesEchos EconomieSanté : les cliniques suspendent la grève prévue à partir du 3 juin10:24
Figaro SicavDeux syndicats appellent à la grève des contrôleurs aériens ce week-end10:15
Figaro SicavDébat Attal-Bardella : revirements et approximations sur Fessenheim et la sortie du nucléaire10:07
LesEchos PatrimoineObligations déclaratives en cas de cession de titres de SCI10:02
LesEchos FInances&MarchésChangement à la tête du conseil de surveillance de BPCE10:01
LesEchos EntreprisesLes bricoleurs coupés dans leur élan par la crise de l'immobilier10:01
LesEchos StartUpsFancyTech, l'IA générative pour la création de vidéos10:00
ExpressLe féminisme victime de la mélasse néoféministe, par Abnousse Shalmani10:00
FT Global EcoSlower Japanese inflation gives BoJ breathing room09:50

 
©2016 Rue de la Bourse & Expertise Biotechs = Tous droits de reproduction et de représentation réservés.Mentions légalesUne réalisation de GJ Pro