Mot de passe perdu ? Contactez-nous 
AMIRAL & PARTNERSAMIRAL & PARTNERS RDB PREMIUMCLUB EXPERTISE BIOTECHSPRIVATE PRIORITYMISTER CASH AMIRALPENNY-STOCKS CORNERAMIRAL&CLUBS PRIORITY
   
 
AMIRAL & PARTNERS
AMIRAL & PARTNERS
25 articles récents
Club des Traders
0 article récent
SHORT LISTE 2024 MULTI-SECTORIELLE
0 article récent

Special News
GENFIT en modeste progression à la mi-séance !
Article #50149, 11/06/2024 15:00FR0004163111 GenfitLa Rédaction
RUE DE LA BOURSE_Quai des Biotechs : Malgré l'obtention avec Ipsen d'une approbation accélérée de la FDA pour Iqirvo (alias Elafibranor) en tant que traitement first-in-class de la contre la cholangite biliaire primitive en combinaison avec l'acide ursodésoxycholique chez les adultes dont la réponse à l'AUDC est insuffisante, ou en monothérapie chez les adultes qui ne tolèrent pas l'AUDC. Elafibranor, pourra être prescrit immédiatement aux USA, au profit des patients éligibles. Les revenus attendus sur 2024 ressortent à 89 millions d'euros de la part d'Ipsen : 48.7 millions d'euros lors de la vente commerciale d'Iqirvo aux États-Unis, et 13.3 millions d'euros en février dernier ! Bref, ce matelas de cash devrait permettre de contribuer au financement du pivot stratégique initié vers l'Acute on Chronic Liver Failure et d'autres maladies du foie.

Cet article est réservé aux abonné(e)s 'AMIRAL & PARTNERS'.
Pour poursuivre votre lecture, merci de vous abonner
 
Déjà abonné ? Identifiez-vous :

Sinon
 

Les informations et analyses de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs sont une simple aide à la décision et ne constituent pas une incitation à l’achat ou à la vente. La responsabilité de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs ne peut être engagée. Les investisseurs non avertis sont priés de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Afin de respecter leur politique commune d’indépendance, Rue de la Bourse et Expertise Biotechs ne sont actionnaires d’aucune valeur analysée. Soit aucun conflit d’intérêt.


Dernières analyses
GENFIT : le redressement du titre s'affirme en direction de notre cours cible !30/05 14:59
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : Sur 2024, le dossier grimpe de +50%, et de +29% sur les 5 dernières séances ! Pour les puristes, la tendance technique est verte sur tous les horizons de temps ! Récemment, GENFIT a dit disposer de 74 millions d'euros de ressources financières : suffisant pour répondre à ses exigences en termes de dépenses opérationnelles jusqu'au T4 2025 ! Les revenus T1 2024 peu significatifs, provenant de son accord de services de transition de certaines activités liées à l'essai clinique de phase 3 Elative jusqu'au transfert complet de la responsabilité de l'essai à Ipsen. Ce jour, GENFIT a détaillé sa présence au Congrès 2024 de l'EASL. GENFIT accélère sa recherche dans l'Acute on-Chronic Liver Failure, et met en relief son partenariat EF CLIF et GENFIT : un partenariat de recherche visant à améliorer la compréhension de l'ACLF, suite à la conduite de plusieurs études observationnelles prospectives majeures de la part de L'EF CLIF, visant à mieux appréhender l'évolution de l'Acute on-Chronic Liver Failure et de mettre au point de nouvelles approches de traitement de ce syndrome.
GENFIT : la mauvaise ambiance du marché pèse sur le titre !05/04 16:33
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : En complément de la livraison du point annuel ! Sur 2024, GENFIT a déclaré anticiper des paiements d'étape à hauteur de 89 millions d'euros ! Un premier règlement de 13.3 millions d'euros a déjà été acté en février dernier ! Le montant global est assujetti à l'approbation et à la commercialisation d'Elafibranor dans la cholangite biliaire primitive, une maladie cholestatique rare du foie ! Sans que l'on ne puisse détecter actuellement aucun retard dans le calendrier ! Sur l'exercice 2023, GENFIT disposait de 77.8 millions d’euros de cash ! Le paiement de 13.3 millions d'euros en provenance d'IPSEN concerne l'acceptation du dépôt de la NDA par la FDA et de l'AMM, en vue de l'homologation accélérée d'Elafibranor dans la PBC !
GENFIT_LA LETTRE PRIVÉE DES BIOTECHS : toujours dans le rouge sur 2024 -8% !03/03 19:57
C'est dans ce contexte que la biotech ciblant les maladies rares du foie au pronostic vital souvent engagé a bien du mal à se sortir du purgatoire, en mémoire à un précédent parcours thérapeutique négatif ! D'un point de vue technique, le titre a échoué à franchir la résistance ajustée des 4.15 euros, revenant se loger à proximité du support critique des 2.80 euros ! Sur 2023, le bilan s'est clos sur New Drug Application auprès de la Food and Drug Administration et de la demande autorisation recul sensible des ressources financières à 77.8 millions d'euros, vs une valorisation actuelle de 162 millions d'euros !
GENFIT, au rythme des montagnes russes ?22/01 16:07
RUE DE LA BOURSE_Front Shares Analytics : Et ne parvient toujours pas à afficher une performance positive sur 2024, malgré les promesses du nouvel exercice avec son candidat phare dans la cholangite biliaire primitive : sous licence Ipsen, le candidat médicament a passé la phase 3 avec succès ! Le dossier d'enregistrement a obtenu un verdict favorable de la par de la FDA associé à une revue prioritaire en décembre 2023, et de l'EMA, tandis que GENFIT avait récolté 120 millions d'euros d’amorçage partenarial et dispose d'un potentiel global de 390 millions et des royalties à 20% maximum ! Pour rappel, GENFIT a indiqué que l'acceptation des dépôts US et EU provoquera un premier paiement d'étape... Poursuivre votre lecture ...
GENFIT (IPSEN) réagit peu à l'acceptation par la FDA du dépôt de la demande de New Drug Application sur Elafibranor !07/12 16:18
L'Elafibranor est un double agoniste du récepteur activé des proliférateurs de peroxysomes (PPAR) alpha et delta (?,?), tente de se positionner en tant que traitement de seconde ligne dans le traitement de la cholangite biliaire primitive, une maladie cholestatique rare du foie. L'examen prioritaire de la FDA dispose d'une date cible PDUFA au 10 juin 2024. Par ailleurs, l'Agence européenne du médicament a également validé la demande d'autorisation de mise sur le marché d'Elafibranor suite à la soumission d'IPSEN : le Comité des médicaments à usage humain a débuté le 26 octobre dernier. En outre, une troisième demande d'approbation réglementaire d'Elafibranor a été validée par la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency au Royaume-Uni !
GENFIT : résultats complets de l'étude pivot de phase III ELATIVE !14/11 00:07
( IPSEN-GENFIT ) Dans le cadre du congrès de l'American Association for the Study of Liver Diseases, et publiées également dans le New England Journal of Medicine. L'étude évaluait l'efficacité et l'innocuité du candidat-médicament Elafibranor, un double agoniste du récepteur PPAR expérimental administré par voie orale, comme nouvelle classe thérapeutique potentielle dans l'indication de la Cholangite Biliaire Primitive (PBC) : une maladie hépatique cholestatique auto-immune rare. Les résultats permettent de constater des améliorations statistiquement significatives des biomarqueurs de la progression de la maladie au registre des critères principaux : on note un bénéfice thérapeutique significatif obtenu pour le critère d'évaluation composite principal. Ce qui classerait Elafibranor, en tant que traitement de seconde ligne, susceptible de s'imposer comme traitement différenciateur, en réponse à une demande médicale insatisfaite, selon le partenaire IPSEN ! Le laboratoire précise que cette maladie hépatique cholestatique auto-immune rare qui affecte les femmes dans 90 % des cas. Elle provoque une accumulation de bile et de toxines (cholestase) et une inflammation chronique, avec comme conséquence une fibrose irréversible du foie et la destruction des canaux biliaires. En l'absence de traitement adéquat, le risque nécessite une transplantation hépatique, voire un décès prématuré.
GENFIT : RUE DE LA BOURSE revient sur le titre et ajuste sa cible !02/11 19:44
GENFIT : RUE DE LA BOURSE revient sur le titre et ajuste sa cible !
GENFIT : RUE DE LA BOURSE revient sur le titre et ajuste sa cible !02/11 14:07
GENFIT : RUE DE LA BOURSE revient sur le titre et ajuste sa cible !
GENFIT tente de se redresser, après le trou d'air des semestriels, et avec l'OPA sur INTERCEPT en ligne de mire !26/09 16:23
Plombé par une perte nette creusée et une lourde progression des charges d'exploitation. En effet, le premier semestre s'est soldé sur une perte nette doublée à -20.9 millions d'euros, face à des dépenses opérationnelles de 34.7 millions d'euros vs 26.5 millions d'euros l'année précédente, résultant de frais de R&D à hauteur de 25.6 millions d'euros ! Néanmoins, le dossier se paye actuellement 160 millions d'euros. pour 118 millions d'euros de cash, en fonte de 30 millions d'euros ? Ce qui n'empêche pas GENFIT d'estimer disposer d'une trésorerie en capacité de couvrir ses engagements d'ici le T4 2024 ! Sans escompter de potentiels versements d'étapes et royalties en provenance de l'accord de licence avec Ipsen. D'un point de vue technique, le titre est revenu sur son support, en principe solide, des 3 euros ! Et dispose d'un premier rebond théorique sur les 4 euros, zone de convergence actuelle de la résistance oblique baissière ! Bref, pendant que les investisseurs transpirent, INTERCEPT, le concurrent historique de GENFIT vient de faire l'objet d'une OPA de la part de la pharma italienne Alfasigma, en numéraire, à 19 USD l'action, soit une généreuse prime de 82%, faisant exploser le dossier de +78% ! La rivale d'antan aura-t-elle le même destin ?
GENFIT se réveille ?11/09 08:27
Pourtant, cette biotech emblématique n'a pas résisté à l'échec de son produit phare, qui naguère ne cessait de séduire les investisseurs ? Comment expliquer cette reprise capitalistique de 20% en 2 séances ? Et quid, par rapport à notre cours cible ajusté ?
GENFIT : toujours en déficit chronique de valorisation !19/09 17:04
RDB-AMIRAL&PARTNERS-FRANCFORT : La réaction des investisseurs est modeste ce lundi, alors que GENFIT a informé de la signature d'un accord exclusif visant l'acquisition de l'ensemble des actions Versantis, spécialisé dans la réponse à la demande médicale croissante dans le domaine des maladies du foie. Cette opération est estimée à 40 millions de francs suisses, puis 65 MCHF conditionnés à la validation de certains jalons cliniques et réglementaires de VS-01 !
GENFIT désormais sensiblement sous-évalué ?08/04 15:44
GENFIT désormais sensiblement sous-évalué ?
GENFIT : RUE DE LA BOURSE ajuste son cours cible !17/12 17:16
GENFIT : RUE DE LA BOURSE ajuste son cours cible !
GENFIT : le 11 novembre dernier, la rédaction visait les 5 euros !17/12 14:53
Une cible remplie ce jour avec l'annonce de l'accord de licence exclusif avec IPSEN portant sur son produit phare Elafibranor, évalué en phase 3 dans la cholangite biliaire primitive, dans le cadre d'un partenariat de long terme. Par ce partenariat, IPSEN récupère les droits de développement et de commercialisation d'Elafibranor, agoniste des récepteurs PPAR alpha et PPAR delta, dans cette indication ! Le produit est en cours d'évaluation dans l'essai mondial de phase 3 ELATIVE, avec des données préliminaires attendues début 2023. Par ailleurs, GENFIT se voit attribuer un paiement initial de 120 millions d'euros de paiement d'amorçage, soit environ sa valorisation boursière actuelle, auquel s'ajoute des versements complémentaires susceptibles d'atteindre 360 millions d'euros, et des royalties échelonnées, à 2 chiffres de l'ordre de 20%. Cerise sur le gâteau, IPSEN entre au capital de GENFIT à hauteur de 8%, pour un investissement de 28 millions d'euros. GENFIT restera en charge de l'essai de phase 3 ELATIVE jusqu'à la fin de la période d'étude en double aveugle, avant que son partenaire ne prenne en charge tous les futurs développements cliniques jusqu'à la commercialisation incluse !
GENFIT : après un échec cuisant dans le traitement de la NASH, le groupe garde la main dans le domaine du diagnostic sans biopsie !19/11 14:55
Cela ressort de l'expertise d'une étude indépendante sur un panel de 5 tests, lors du plus grand congrès mondial des maladies du foie. La pertinence de la technologie NIS4 est reconnue par le NIMBLE, groupe de travail affilié au consortium biomarqueurs de la Foundation for the National Institutes of Health (FNIH). Les résultats de la phase 1 visant les biomarqueurs circurlants de la NASH, et le stade de fibrose hépatique ont retenu l'attention des participants au Liver Meeting de l'American Association for the Study of Liver Diseases. Les tests sanguins NIS4, OWLiver, Enhanced Liver Fibrosis, PROC3 et FibroMeter VCTE y étaient comparés sur des échantillons identiques de patients, 90 jours après un diagnostic formel par biopsie du foie.
GENFIT : une déception de plus avec la publication des résultats de l'analyse intermédiaire de l'étude de phase 3 RESOLVE-IT !12/05 02:39
Pas de fumée blanche pour GENFIT ! Dans l'évaluation de sont produit phare Elafibranor dans le traitement de la NASH avec fibrose. Les données publiées indique que l'Elafibranor n'a pas démontré d'effet statistiquement significatif sur le critère principal de résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose ! Désormais, GENFIT va se tourner vers les autorités réglementaires afin de déterminer les prochaines étapes de la phase d'extension évaluant les effets d'Elafibranor sur l'occurrence d'évènements cliniques tangibles ! GENFIT précise que le profil de sécurité et de tolérabilité d'Elafibranor est conforme aux résultats des précédentes études ! GENFIT organise une conférence téléphonique en anglais ce 11 mai à 16 :30 EDT, et en français le 12 mai 2020 à 1:30 EDT ! Dans le détail, le critère d'évaluation principal prédéfini de résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose dans la population ITT, le taux de réponse dans le bras Elafibranor 120mg a été de 19,2%, contre 14,7% dans le bras placebo. Sur le critère secondaire clé de la fibrose, 24:5% des patients Elafibranor 120mg ont atteint l'amélioration de la fibrose d'au moins un stade, contre 22.4% dans le bras placebo. Enfin, le critère secondaire clé relatif aux paramètres métaboliques ne s'est pas différencié ! In fine, on peut sans équivoque parler d'échec ! Pour sa part, le DG Pascal Prigent parle de résultats très décevants, pour les équipes de GENFIT et pour les patients, puisqu'il subsiste un besoin médical non-satisfait considérable dans le domaine de la NASH.
GENFIT : une configuration délicate dans la perspective de résultats cliniques préliminaires décisifs !09/03 08:17
GENFIT : une configuration délicate dans la perspective de résultats cliniques préliminaires décisifs !
GENFIT : nouveau retard !21/02 00:38
GENFIT a annoncé que la levée d'aveugle des données de sa phase 3 RESOLVE-IT est différée, afin d' incorporer les derniers commentaires de la FDA prévus fin mars ! En conséquence, les résultats intermédiaires seront publiés ultérieurement !
GENFIT : de mauvaises sensations à l'approche de la publication des données préliminaires de l'Elafibranor !11/02 04:29
La direction a bien tenté de rassurer les investisseurs sur la bonne conduite de l'essai clinique RESOLVE-IT évaluant son candidat-médicament Elafibranor dans la stéatose hépatique non alcoolique. GENFIT répondait notamment à des rumeurs infondées à ce stade !
GENFIT : le stress s'empare de nouveau du titre !23/01 15:17
Alors que le spécialiste du traitement de la NASH publiera ses résultats préliminaires de phase 3 RESOLVE-IT évaluant Elafibranor dans la stéatohépatite non-alcoolique durant le T1 ! Au dernier trimestre 2019, le dossier avait été secoué par l'arrêt des essais du Seladelpar de CymaBay.
GENFIT sécurisé ?12/01 23:49
GENFIT sécurisé ?
EDITION SPÉCIALE _ GENFIT : un T1 de tous les dangers !06/01 04:09
EDITION SPÉCIALE _ GENFIT : un T1 de tous les dangers !
GENFIT : quel serait le tarif en cas de résultats de phase 3 négatifs % ?09/12 05:36
Dans ce contexte, on comprendra que le secteur de la biotechnologie continue d'être chahuté par les mauvaises nouvelles ! Il faut bien évidemment avoir à l'esprit que le taux de réussite clinique moyen est de 1 sur 10 ! Le risque de plongeon est toujours supérieur à celui d'un succès ! Ce qui implique un niveau de risque très élevé en termes d'investissement et la nécessité de gérer ces actifs au fil de l'eau ! Pour l'exemple, lors de l'atteinte du point haut historique du titre, la rédaction avait recommandé de prendre des bénéfices musclés : ce qui nous avait valu toutes sortes de quolibets et de noms d'oiseaux ! Même si nous espérons que GENFIT validera la phase 3, il ne s'agit que d'un souhait ! Un nouveau Quitte ou Double !
GENFIT manque cruellement de vitamine ?25/11 02:14
GENFIT manque cruellement de vitamine ?
BILLET RETOUR _ GENFIT condamné à l'échec lors de la publication des résultats de phase 3, début 2020 ?11/11 19:32
Probablement que le recul de J.F. Mouney pose interrogations ! Comment expliquer cette semi-retraite alors que se profilent des données thérapeutiques capitales pour la compagnie, figurant en tête de gondole des biotechs oeuvrant dans le traitement de la Nash ? La communication savante a été de privilégier une décision sereine à l'issue de 20 ans de loyaux services ! Néanmoins, Jean-François Mouney, Co-fondateur, reste en tant que Président du Conseil d'Administration. Pour le reste, le titre doit également lutter contre les vents tempétueux qui soufflent sur le secteur de la biotechnologie hexagonale et continuent d'écraser plusieurs dossiers, souvent sans actualité particulière. Des sanctions qui mettent en relief l'avenir de ce segment de marché indispensable aux avancées thérapeutiques ! Certes, nous avons listé ensemble les nombreuses raisons responsables de cette chienlit ! Tandis que le tarif syndical s'applique désormais aux simples retards ? En marge, si la capitulation se poursuit, les investisseurs américains rechignent à s'exposer à la faiblesse des échanges et aux valorisations anémiques ! En dépit de dossiers pertinents souvent sous-valorisés ! Néanmoins, face à la série de gadins, la défiance est majeure, tandis que les analystes se défilent ! Bref, doit on attendre le temps que la lame de fonds ne se tarisse ? Dans ces conditions, compliqué de se montrer totalement confiant sur l'avenir de GENFIT, sauf les irréductibles ! Pousuivre votre lecture !
La Lettre Privée des Biotechs _ GENFIT : une fois de plus en mode stress !06/10 22:49
Le titre revenant titiller la zone de support, dont la borne basse se situe sur les 13 euros ! GENFIT fait également l'objet de son lot de détracteurs et d'aficionados ! Quant ce ne sont pas les analystes qui lisent dans le marc de café, et dont les propos sont parfois sujet à interprétation, comme ce fut le cas lors de la publication des semestriels ! A ces tensions récurrentes, se mêle les interrogations portant sur l'abandon du poste de DG par Jean-François Mouney ! Toutefois, c'est la publication des résultats de phase 2b du GFT-505 qui avait sonné le glas de la fulgurante ascension capitalistique aux confins des 70 euros ! A tel point que la valorisation ne s'en est jamais remise et poursuit son déclin par paliers ! Désormais GENFIT est bien moins populaire, et le moindre geste interprété ! Pour sa part, GENFIT met en relief la spécificité de son offre thérapeutique sur le colossal marché de la NASH et ses dérivés ! Sans revenir sur les multiples rumeurs de rachat ? Il se trouve que les acquéreurs potentiels, de même que les partenaires potentiels sont toujours aux abonnées absents, et que les résultats préliminaires de phase 3 sont décalés au T1 2020 ! De quoi faire monter la pression ?
GENFIT : un décalage sans grande importance !09/09 15:34
À l'occasion de l'annonce de Carol L. Addy en tant que nouvelle directrice médicale, GENFIT a informé que les résultats intermédiaires de la phase 3 dans la NASH seront disponibles au T1 2020, au lieu du T4 2019. De la simple routine ! Dans la NASH adulte, la dernière biopsie est programmée au dernier trimestre, tandis que dans la NASH pédiatrique, le recrutement de la phase 2 est en cours, de même que celui du P2 POC dans la NAFL. Enfin, l'essai de phase 3 dans l'indication de la Cholangite Biliaire Primitive est inscrite au programme du prochain T1 !
GENFIT : un potentiel de 300% ?04/09 04:46
Et cela malgré le recul pris par l'emblématique Jean-François Mouney , principal artisan de la notoriété de l'expertise de l'entreprise sur le segment de la Nash et de ses dérivés thérapeutiques ! Jean-François Mouney restant Président du Conseil d'administration. Les données intermédiaires de l'essai de Phase 3 dans la RESOLVE-IT sont attendues prochainement, avec l'ambition de faire de l'Elafibranor la solution unique pour la résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose.
GENFIT en galère, très largement sous notre seuil de protection de 18 euros !18/08 18:49
Les puristes comprendront que le nouveau paragdime qui anime les marchés depuis 1 an environ, fondé sur les incertitudes commerciales et le risque de récession à terme leur permet d'emgranger des gains précieux et récurrents sur la base d'une gestion fine de leurs actifs au fil de l'eau ! L'exploitation de ce mouveau paragdime en place pour durer est aussi le berceau de fortes performances, parfois très électriques, lorsque les valorisations deviennent irrationnelles, soit des fondamentaux et des perspectives ! Encore faut-il ne pas se montrer trop gourmand ! Un principe est clair : sur le segment de la biotechnologie, il est dangereux de tomber amoureux d'un dossier, tant les taux de succès sont faibles ! Poursuivre votre lecture...
GENFIT : le marché indifférent au partenariat avec le chinois Terns Pharmaceuticals ?25/06 16:21
Un partenariat de licence et de collaboration ! Certes ce n'est pas le contrat du siècle, mais il permet de poser la première brique en vue des prochains résultats de phase 3 prévus au dernier trimestre ! Terns Pharmaceuticals, spécialisé dans le développement de nouvelles combinaisons thérapeutiques pour le traitement des maladies du foie, disposera des droits de développement et de commercialisation d'Elafibranor, dans la Nash et la cholangite biliaire primitive. Les conditions financières indiquent un premier versement de 35 millions de dollars, pour un montant global de 193 millions d'euros ! + des royalties à 2 chiifres en phase de commercialisation. L'alliance vise la Chine continentale, Hong Kong, Macau et Taïwan (Grande Chine) pour le traitement de la NASH et de la PBC. La bonne affaire est le renforcement des ressources financières, dans la perspective d'un partenariat de plus grande amplitude en Europe et aux USA, voire un rapprochement ou une OPA ? Enfin, on notera que la cible moyenne des analystes tourne aux alentours des 50 euros !


 

Top Articles
Novacyt: NOVACYT regagne du terrain !
Ose Pharma: OSE IMMUNOTHERAPEUTICS tient la route, malgré les turbulences !
Memscap: MEMSCAP : encore un dossier RDB qui explose les compteurs !
Biophytis: BIOPHYTIS profite de la signature d'un accord de licence exclusive en Amérique latine !
Biosynex: BIOSYNEX retour à la croissance dans le sillage de la transition Covid 19 !

 
Zone privée

Zone réservée aux abonnés AMIRAL & PARTNERS


 

 
Derniers articles
09:00 : Plastivaloire: PLASTIVALOIRE prudent à l'issue du premier semestre 2022-2023 !
16:04 : Ose Pharma: OSE IMMUNOTHERAPEUTICS tient la route, malgré les turbulences !
15:40 : Biophytis: BIOPHYTIS profite de la signature d'un accord de licence exclusive en Amérique latine !
15:12 : Novacyt: NOVACYT regagne du terrain !
15:55 : Biosynex: BIOSYNEX retour à la croissance dans le sillage de la transition Covid 19 !
15:59 : VALBIOTIS: VALBIOTIS : une valorisation qui est devenue totalement irrationnelle !
14:55 : KALRAY: KALRAY rebondit enfin !
08:03 : Fermentalg: FERMENTALG engage une levée de fonds de 12 millions d'euros à 0.40 euro l'action !
16:14 : UNE VALEUR ANTI CRISE À COURT MOYEN TERME : LE POTENTIEL MINIMAL EST ÉVALUÉ À +1000% ET + !
16:14 : UNE VALEUR ANTI CRISE À COURT MOYEN TERME : LE POTENTIEL MINIMAL EST ÉVALUÉ À +1000% ET + !

 

L'info en continu
Forex MagnatesChina Pushes Visa and Mastercard to Lower Foreign Card Fees08:22
Figaro Matières PremièresÀ dix jours des législatives, l’opération séduction des partis devant le patronat08:15
Figaro EconomieAudiovisuel public, simplification, énergie… Les réformes mises à l’arrêt par les législatives08:14
Figaro EconomieFête de la musique : ces RER, métros et trains ouverts en Île-de-France toute la nuit08:11
Figaro EconomieLes impôts ont-ils vraiment baissé depuis 2017, comme l’affirme Gabriel Attal ?08:10
Forex MagnatesWord-of-Mouth Drives Client Acquisition in UAE's FX/CFD Trading Market08:09
Forex MagnatesAleph Zero Introduces First EVM-Compatible ZK-Privacy Layer with Subsecond Proving Times08:08
ExpressL'Arménie reconnaît à son tour l'Etat de Palestine08:01
ExpressLégislatives : pour Edouard Philippe, "Macron a tué la majorité présidentielle"07:55
ExpressAvant les élections, l’appel de Pascal Cagni aux patrons : "Allez-y, sortez du bois !"07:51
Figaro BourseLes nouvelles ambitions stratégiques et financières de Danone paraissent crédibles07:50
Figaro ForexLes impôts ont-ils vraiment baissé depuis 2017, comme l’affirme Gabriel Attal ?07:38
LesEchos EntreprisesCelio relance la marque Camaïeu pour se féminiser07:29
Action Forex ContribMarket Analysis: Gold Price and Crude Oil Price Turn Green07:18
Action Forex ContribJapanese Yen Trades Stoic After Closing at New 34-y Low07:16
Figaro SicavLes impôts ont-ils vraiment baissé depuis 2017, comme l’affirme Gabriel Attal ?07:15
Action Forex ContribHappy Triple Witching Day07:12
Action Forex ContribFocus Turns to June PMIs After Central Bank Bonanza07:11
Figaro SicavMise en orbite réussie pour les premiers nanosatellites de la constellation française Kinéis07:05
LesEchos Idées2024-2050 : comment la France va changer07:00

 
©2016 Rue de la Bourse & Expertise Biotechs = Tous droits de reproduction et de représentation réservés.Mentions légalesUne réalisation de GJ Pro