Mot de passe perdu ? Contactez-nous 
AMIRAL & PARTNERS AMIRAL & PARTNERS RDB PREMIUM CLUB EXPERTISE BIOTECHS CERCLE PRIVÉ MISTER CASH AMIRAL LE CLUB DES ULTRAS AMIRAL&CLUBS TV
   
 
AMIRAL & PARTNERS
AMIRAL & PARTNERS
20 articles récents
Club des Traders
0 article récent
IPO
0 article récent
Le Club 100% Pépites
0 article récent

Daily News
BOIRON victime du dénigrement de l'homéopathie ?
Article #44329, 06/09/2019 03:50FR0000061129 BoironLa Rédaction
33.05 €
+0.15 %
Ouverture: 33.00 € Clôture préc.: 33.00 €
Graphique
Plus bas: 33.00 €Plus haut: 33.20 €
Volume: 741 Source: ABC (MAJ: 17/09 12:05)
Ce sont les propos de la compagnie ! Ce qui ne rassure pas les investisseurs ! Le fait est que les décrets pris dans le cadre de l'évolution de la prise en charge des médicaments homéopathiques sont fermes ! Toutefois, BOIRON rappelle que ses médicaments restent remboursables jusqu'au premier janvier 2021. De quoi en principe faire évoluer le business modèle ! D'autant que le titre a été la coqueluche du marché jusqu'en 2015, comme en témoigne le record historique sur les 112 euros ! La vraie question qui se pose est : doit-on faire participer l'ensemble des contribuables au financement de produits médicaux alternatifs ?

Cet article est réservé aux abonné(e)s 'AMIRAL & PARTNERS'.
Pour poursuivre votre lecture, merci de vous abonner
 
Déjà abonné ? Identifiez-vous :

Sinon
 

Les informations et analyses de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs sont une simple aide à la décision et ne constituent pas une incitation à l’achat ou à la vente. La responsabilité de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs ne peut être engagée. Les investisseurs non avertis sont priés de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Afin de respecter leur politique commune d’indépendance, Rue de la Bourse et Expertise Biotechs ne sont actionnaires d’aucune valeur analysée. Soit aucun conflit d’intérêt.


Dernières analyses
BOIRON continue de boire la tasse !10/07 04:35
Le déremboursement des médicaments homéopathiques est acté, du fait d'une efficacité estimée insuffisante. Cette décision n'est pas une surprise, malgré la colère de BOIRON, qui se disait choqué par la rumeur ! Le déremboursement n'est plus une rumeur ! Pourtant, le laboratoire lyonnais jugeait une telle mesure incompréhensible et incohérente, et en total décalage avec les demandes et les besoins des patients. Il est évident que l'application de la mesure aura un fort impact sur les activités de BOIRON, puisque 60% de son activité est dans l'hexagone, et 70% des médicaments étaient remboursables ! En prime, BOIRON estime que 1 000 emplois seront directement touchés par ce déremboursement, et provoquera un recul de 50% des ventes de ses produits remboursables la première année et de 50% à nouveau sur la seconde.
BOIRON : un bon premier semestre08/09 21:34
BOIRON : un bon premier semestre
BOIRON : excellent cru 201419/03 18:18
Notre objectif de 100 euros en date de septembre dernier est reconduit sur le spécialiste de l'homéopathie. Des résultats très largement supérieurs aux attentes : un résultat net part du groupe en progression de 8.1% à 89 millions d'euros, pour un résultat opérationnel courant en hausse de 7.3% à 144 millions d'euros. Les revenus sont restés stables, en léger recul de 1.2% à 609. 7 millions d'euros. En revanche, sur 2015, BOIRON opte pour la prudence, en raison des incertitudes géopolitiques.
BOIRON : Rue de la Bourse se fixe un objectif de 100 euros03/09 16:37
BOIRON : des semestriels éclatants29/08 17:32
Vous vous souvenez probablement de notre précédent avis ! Toujours est-il que le spécialiste de la fabrication et de la commercialisation de médicaments homéopathiques vient de produire un résultat net part du groupe en forte croissance de 168% à 25.7 millions d'euros pour un résultat opérationnel fringuant, en progression de 147% à 43 millions d'euros. Sur la période, les revenus grimpaient de 14.6% à 275.7 millions d'euros. Dans son bilan, BOIRON précise que ce bon cru semestriel en termes de rentabilité est lié à la forte pathologie du T1, à une gestion rigoureuse des charges opérationnelles, et aux économies d'échelle imputables aux réorganisations italienne belge et suisse… BOIRON confirme ses objectifs 2013. RDB Rue de la Bourse confirme sa précédente recommandation…
BOIRON : poursuite de la vélocité des revenus sur le premier trimestre 201324/04 03:58
Conformément à notre précédent article, la dynamique haussière n'a pas été occultée par les déviances des indices boursiers. Mieux encore, le titre performe de 54.7% depuis le début de l'année, contre toute attente des experts. Les revenus T1 grimpent de 22.4% à 158 millions d'euros. La compagnie explique que la croissance a été soutenue « par une forte pathologie mondiale et par l'impact, en France, de la hausse des prix intervenue en 2012 sur certains médicaments homéopathiques à nom commun ». Les résultats 2012 avaient déjà été copieusement salués par les investisseurs, préambule à un T1 2013 en progression significative. 2013 reste placé sous le signe de la croissance rentable. Sur 2012, le résultat opérationnel avait grimpé de 27%, pour un ferme résultat net part du groupe de +17%. Boiron disposait d'une trésorerie de 94.7 millions d'euros.
BOIRON : des résultats 2012 corrects14/03 04:04
Un chiffre d'affaires 2012 en croissance de 8.2% à 523 millions d'euros : un résultat net part du groupe en forte croissance de 17% à 42 millions d'euros, pour un résultat opérationnel encore plus véloce, en hausse de 27% à 63 millions d'euros. BOIRON impute l'excellence de ses indicateurs financiers à la bonne orientation des prix de certains médicaments à nom commun en France et à la maîtrise des charges opérationnelles. BOIRON clôture 2012 sur une trésorerie de 94.7 millions d'euros, suite à des investissements nets en retrait, et du rachat d'actions de la part de Pierre Fabre à hauteur de 51 millions d'euros. Le 4 janvier 2013, sans être des aficionados de BOIRON, nous estimions le titre attractif sur les 26 euros. Sa progression sur la période ressort à plus de 30%. Pas si mal.
BOIRON : un titre pas cher ?04/01 16:35
BOIRON lourdement sanctionné par les investisseurs07/09 18:13
BOIRON abandonne plus de 25% à la clôture des marchés.Un plongeon lié à la déception des investisseurs sur le registre des semestriels et des perspectives....
BOIRON boit la tasse sur ses résultats annuels16/03 20:00
Si BOIRON est mal orienté en bourse sur 1 an glissant, en repli de près de 14%....
BOIRON : le T3 progresse de 4%21/10 21:41
BOIRON, le spécialiste des médicaments homéopathiques publie un chiffre d'affaires T3 en progression de 4% à 146.5 millions d'euros. Malgré le recul de 3.5% de l'activité hexagonal à 75.7 millions d'euros, le bon point provient de la croissance à l'International, en hausse de 13.4% à 71.3 millions d'euros. Conformément aux informations transmises lors de la publication des semestriels, le groupe maintient un repli de son CA et de sa rentabilité sur l'exercice. Le T3 ressort au dessus de nos attentes, et redresse l'atonie de la croissance du premier semestre. Les mauvaises nouvelles sont intégrées à la valorisation du titre, qui dispose d'une marge d'appréciation significative. La rédaction maintient son objectif de cours à 28.50 euros, bien en deçà du consensus estimé à 32 euros. Enfin, l'accélération du développement à l'International est prometteuse.
BOIRON « Florilège T3 » : la rédaction parie sur les trimestriels avec un objectif de 28.50 euros21/10 14:52
Le spécialiste des médicaments homéopathiques a sévèrement chuté depuis le printemps dernier, ne produisant que quelques rebonds sporadiques, sans parvenir à relancer la dynamique haussière. Pour l'heure, le titre se retrouve toujours ceinturé par la résistance des 26 euros, au-delà de laquelle la glace serait brisée, à condition que les échanges s'étoffent. La proximité immédiate des trimestriels, ce vendredi après bourse, permet d'envisager un rebond : l'ensemble des mauvaises nouvelles ayant été ingurgitées, et l'action survendue.
BOIRON : viser les trimestriels21/10 14:11
Le spécialiste des médicaments homéopathiques a sévèrement chuté depuis le printemps dernier, ne produisant que quelques rebonds sporadiques, sans parvenir à relancer la dynamique haussière. Pour l'heure, le titre se retrouve toujours ceinturé par la résistance des 26 euros, au-delà de laquelle la glace serait brisée, à condition que les échanges s'étoffent. La proximité immédiate des trimestriels, ce vendredi après bourse, permet d'envisager un rebond : l'ensemble des mauvaises nouvelles ayant été ingurgitées, et l'action survendue.
BOIRON souffle timidement après le trou d'air de la semaine passée07/09 08:36
BOIRON reprend quelques couleurs, porté par le verdict de la Cour d'Appel de Versailles, qui lui accorde le remboursement par l'Ursaff de 11 millions d'euros, versés au titre de la taxe additionnelle sur les ventes directes, de 1998 à 2002. Cette décision est susceptible de faire l'objet d'un pourvoi en cassation. La publication des résultats semestriels décevants avait provoqué le plongeon de la valeur : le résultat opérationnel dévissait de 55.1% à 9.2 millions d'euros, tandis que le résultat net chutait de 62.4% à 5.1 millions d'euros, malgré un chiffre d'affaires stable à 221 millions d'euros. Des résultats impactés par la progression des investissements et de la masse salariale. Les analystes sont toutefois d'accord pour estimer que le titre dispose de ratios de valorisation faibles et attractifs, fondés sur une stratégie de développement pertinente et une trésorerie nette conséquente.
BOIRON : le titre plonge sur de mauvais semestriels01/09 14:11
La chute du résultat net de 62.4% à 5.1 millions d'euros est sanctionnée par les investisseurs. Le résultat opérationnel n'est guère plus ferme, puisqu'il dérape de 55.1% à 9 millions d'euros contre 20.4 millions d'euros en 2009, tandis que le chiffre d'affaires est resté stable sur le premier semestre. Le groupe précise poursuivre ses efforts afin de renforcer les bases de son futur développement : « maintient des actions de promotion et de recherche, accroissement des investissements de développement et de productivité. BOIRON anticipe un repli du chiffre d'affaires et de la rentabilité sur 2009, et ne se montre guère vaillant sur les perspectives S2.
BOIRON (analyse à la demande) : d'excellents résultats 2009, salué par les investisseurs11/03 14:19
En 2010, les investisseurs continueront d'être particulièrement sensibles et réactifs à la qualité des résultats, données financières, croissance, perspectives et santé bilancielle. BOIRON n'échappe pas positivement à cette règle après la publication d'un exercice 2009 concluant. Notre objectif de fin octobre 2009 sur la base d'une fenêtre d'entrée de 25 euros a été pulvérisé…..
BOIRON : un chiffre d'affaires 2009 qui grimpe de 12.7%26/01 19:15
BOIRON, spécialisé dans la fabrication de médicaments homéopathiques, a vu son chiffre d'affaires 2009 progresser de 12.7% à 526 millions d'euros en 2009. L'activité grimpe de 22.8% à l'international, alors que la France se contente de 9.1%. Sur le T4, le CA ressort en croissance de 19.9% à 163,39 millions d'euros. L'international est en hausse de 27,9% à 78,94 millions d'euros, et la France de 13.3% à 84,44 millions d'euros. Les spécialités saisonnières ont dopé l'activité sur le dernier trimestre. BOIRON anticipe un résultat opérationnel 2009 en progression très significative par rapport à 2008.
BOIRON : une croissance de 22.7% sur le T323/10 19:48
BOIRON publie une progression de 22.7% de son chiffre d'affaires sur le T3, à 141 millions d'euros, favorisée par une augmentation sensible des ventes de spécialités saisonnières. Sur les 9 premiers mois de l'année, la croissance grimpe de 9.7% à 362millions d'euros contre 330 millions d'euros l'année précédente.
BOIRON : progression du chiffre d'affaires27/01 21:47
Le laboratoire d'homéopathie Boiron a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 7,5% sur l'année 2008, et table sur des résultats 2008 "en progression significative", selon un communiqué publié mardi. Les ventes totales du groupe ont augmenté de 7,8% à taux de change constant pour s'établir à 466,7 millions d'euros.


 

Top Articles
LAST CALL
PARROT : la fin du calvaire est proche !
Quantum Genomics: QUANTUM GENOMICS : prêt pour le grand bond ?
Le CLUB DES TRADERS : une semaine dédiée ä 4 Penny-stocks électriques !
MISTER CASH AMIRAL recommande de porter une attention particuliére à ce dossier !

 
Zone privée

Zone réservée aux abonnés AMIRAL & PARTNERS


 

 
Derniers articles
16:24 : FINISH
04:19 : VALBIOTIS: VALBIOTIS renforce l'expertise de Valedia sur une population prédiabétique !
03:34 : Cast: CAST réduit ses pertes !
23:38 : LAST CALL
17:05 : Amplitude Surgical: AMPLITUDE SURGICAL : la rotation spéculative se poursuit sur les Medtechs !
11:45 : PENNY-STOCKS CORNER : le bon timing pour ce dossier proche de livrer ses semestriels !
07:15 : NANOBIOTIX: BILLET RETOUR - NANOBIOTIX :: toujours en bas de l'affiche !
00:48 : Acteos: ACTEOS : fin de la traversée du désert ? Et maintenant !
00:16 : Dbv Technologies: BILLET RETOUR - DBV TECHNOLOGIES : entre le stress de la levée de fonds et de la demande de licence biologique auprès de la FDA
21:17 : Innate Pharma: BILLET RETOUR - INNATE PHARMA : changement de tendance ou retour à la case départ ?

 
Palmarès
Hybrigenics +60.9%
Leadmedia +31.6%
APACHE CORP +16.9%
CHESAPEAKE ENERG +15.5%
HELMERICH & PAYN +14.4%
 
Stradim Espac.Fi -9.5%
Alpha Mos -10.0%
Toupargel Groupe -10.4%
General Electric -10.4%
Hotels De Paris -14.5%


L'info en continu
Figaro Matières PremièresFace aux faux avis, Tripadvisor joue la transparence17/09 10:04
Figaro Guide BourseSuccession sereine chez Capgemini17/09 09:29
LesEchosEntre Trump et le souvenir du krach de 1929, les marchés ballottés par les récits contradictoires17/09 09:08
Action Forex InsightFOMC Preview – Focus on Dot Plot for Potential Third Rate Cut17/09 09:00
Figaro ForexPour Airbus, la transition écologique est «une opportunité exceptionnelle»17/09 08:52
Figaro Matières PremièresPour Airbus, la transition écologique est «une opportunité exceptionnelle»17/09 08:52
Figaro Guide BourseVirbac annonce des performances semestrielles solides17/09 08:40
Figaro EconomieLa fraude aux faux numéros de Sécu coûterait 140 millions d’euros et non... 14 milliards17/09 08:28
Figaro SicavPour Airbus, la transition écologique est «une opportunité exceptionnelle»17/09 08:27
Figaro BourseVirbac annonce des performances semestrielles solides17/09 08:12
LesEchosRiccardo Stucchi prend la tête de Russell Investments en France17/09 08:11
LesEchos« Les investisseurs doivent se préparer à un durcissement des politiques climatiques »17/09 08:05
LesEchosPRI : la finance verte à l'épreuve des actes17/09 08:04
LesEchos« S'il y a une récession aux Etats-Unis, elle ne sera pas particulièrement forte »17/09 08:04
Figaro ForexLa Bourse de Paris se stabilise sans quitter des yeux le pétrole et la Fed17/09 07:47
Figaro Matières PremièresLa Bourse de Paris se stabilise sans quitter des yeux le pétrole et la Fed17/09 07:47
Figaro EconomieLa Bourse de Paris se stabilise sans quitter des yeux le pétrole et la Fed17/09 07:47
Figaro ForexBNP Paribas rattrapée par les troubles à Hongkong17/09 07:47
Figaro Matières PremièresBNP Paribas rattrapée par les troubles à Hongkong17/09 07:47
Figaro EconomieBNP Paribas rattrapée par les troubles à Hongkong17/09 07:47

 
©2016 Rue de la Bourse & Expertise Biotechs = Tous droits de reproduction et de représentation réservés.Mentions légalesUne réalisation de GJ Pro