Mot de passe perdu ? Contactez-nous 
AMIRAL & PARTNERS AMIRAL & PARTNERS RDB PREMIUM CLUB EXPERTISE BIOTECHS CERCLE PRIVÉ MISTER CASH AMIRAL LE CLUB DES ULTRAS TICKET VERT
   
 
AMIRAL & PARTNERS
AMIRAL & PARTNERS
16 articles récents
Club des Traders
0 article récent
IPO
0 article récent
Le Club 100% Pépites
0 article récent

Daily News
GROUPE GORGÉ : décote importante, mais dynamique de contrats !
Article #44028, 04/06/2019 14:30FR0000062671 Groupe GorgeLa Rédaction
16.56 €
-1.31 %
Ouverture: 16.76 € Clôture préc.: 16.78 €
Graphique
Plus bas: 16.32 €Plus haut: 16.86 €
Volume: 8 610 Source: ABC (MAJ: 25/06 23:35)
Le dernier en date est l'important contrat de 4.5 millions d'euros négocié par sa filiale CLF Satrem, spécialisé dans la protection incendie par sprinkleurs : il porte sur la protection incendie d’un nouveau bâtiment dédié aux biotechnologies. CLF Satrem sera chargé des études, de la fourniture, du montage et de la maintenance du système de protection incendie par sprinkleurs, du réseau RIA et des systèmes d'extinction par gaz inerte ! Au global, environ 10 000 sprinkleurs seront installés.

Cet article est réservé aux abonné(e)s 'AMIRAL & PARTNERS'.
Pour poursuivre votre lecture, merci de vous abonner
 
Déjà abonné ? Identifiez-vous :

Sinon
 

Les informations et analyses de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs sont une simple aide à la décision et ne constituent pas une incitation à l’achat ou à la vente. La responsabilité de Rue de la Bourse et d’Expertise Biotechs ne peut être engagée. Les investisseurs non avertis sont priés de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Afin de respecter leur politique commune d’indépendance, Rue de la Bourse et Expertise Biotechs ne sont actionnaires d’aucune valeur analysée. Soit aucun conflit d’intérêt.


Dernières analyses
GROUPE GORGÉ : la cession de Cimlec aura un impact très positif sur le bilan !20/06 08:33
En vif redressement capitalistique depuis mi-mai, GROUPE GORGÉ vient d'annoncer être entré en négociations exclusives avec SPIE pour la cession de sa filiale du pôle Protection des Installations à Risques, Cimlec ! L'opération devrait être finalisée d'ici juillet ! La plus-value de cession ferait progresser le résultat net de l'exercice 2019 de plus de 20 millions d'euros. Cimlec est spécialisé dans la conception, la fabrication, l'installation et la maintenance de solutions dans les domaines de la robotique industrielle, de l'électricité et des automatismes. Par ailleurs, GROUPE GORGÉ estime que Cimlec ne présentant plus autant de synergies avec ses autres métiers, est parfaitement adapté aux exigences de développement de SPIE.
GROUPE GORGÉ : une valorisation toujours étroite !27/07 04:53
Le premier semestre se termine sur des revenus en progression de 4.1% à 143.2 millions d'euros. Le groupe profite de la très bonne performance du pôle Impression 3D. Toutefois, la branche Systèmes Intelligents de Sûreté recule de 8.6% à 50.4 millions d'euros, en norme IFRS 15, impactée par un niveau de prise de commandes de fin de 2017 décevant ! En revanche, robuste progression de 54% de l'activité Simulation, et plus modestement de l'Aérospatial : ce qui compense partiellement le vif recul de 17.9% de la Robotique. La division Protection des Installations à Risques se redressant sur le T2, malgré le poids des retards de commandes en 2017 dans le Nucléaire. Enfin, Oil & Gas regagne du terrain, et améliore ses prises de commandes. En marge, la filiale AI Group vient de réaliser la première tranche du contrat pour un terminal GNL, alors que Van Dam remporte une affaire pour la fourniture d'un module pétrochimique. Le plus prometteur est la montée en puissance de l'Impression 3D, avec des revenus qui s'envolent de 88.1% à 27.6 millions d'euros : les Systems grimpent de 113%, capitalisant sur les activités logiciels et l'accélération des ventes de l'imprimante ProMaker LD-10 dédiée au dentaire, tandis que Products gagne 59%.
GROUPE GORGÉ : un beau contrat avec le prestigieux DuPont de Nemours14/06 04:10
Mais une valorisation boursière qui peine à s'imposer auprès des investisseurs, et apparaît modeste ! Sa filiale Vigians a remporté un contrat de plusieurs millions d'euros auprés de DuPont de Nemours, portant sur la fourniture d'un module Spin Cell au Luxembourg : un nouveau site de production destiné à la fabrication du matériau Tyvek. Pour le GROUPE GORGÉ, ce contrat est substantiel sur le segment de la pétrochimie et le premier signe d'un redémarrage progressif des marchés de sa filiale ! Le matériau Tyvek participe à la mise au point de nouvelles catégories de produits, dont les enveloppes du bâtiment.
GROUPE GORGÉ signe un contrat nucléaire historique15/05 19:07
De 20 millions d’euros, concernant 2 réacteurs « EPRTM » en construction sur le site anglais de « Hinkley Point C ». Un contrat passée par « EDF Energyé (Nuclear New Build) auprès de la division Nucléaire du pôle Protection des Installations à Risques de Groupe Gorgé. Cette commande vise la conception, la fabrication et l’installation de 200 portes spéciales de types biologique et neutronique, entourant les zones sensibles des 2 réacteurs EPRTM. Ces portes sont anti-feu, anti-séisme, étanche et durable, et protège évidemment contre les rayons gammas et neutroniques.
GROUPE GORGE : intéressant, et à suivre !24/03 14:38
GROUPE GORGE a décidé d’accélérer l'introduction boursière de sa filiale « Prodways », spécialisée dans l'impression 3D. L’entreprise souhaitant profiter de l’engouement des investisseurs pour ce marché d’innovation, en plein essor, dans les domaines de la fabrication de pièces en série en polymère, métal ou céramique. Une technologie qui permet de réaliser des gains de coût et de productivité, de l’ordre de 25% à 30%, et dispose d’une croissance exponentielle : soit 25 Mds$ d'ici 2021.
GROUPE GORGE stoppe sa correction !07/03 16:20
Galvanisé par le projet d’introduction boursière de sa filiale « Prodways », spécialisée dans l’impression 3D. La compagnie resterait l’actionnaire de référence et de long terme : cette opération s’inscrirait sur une stratégie de conquête de parts de marché. A cette occasion, GROUPE GORGE a relevé l’ascension des revenus de « Prodways », passés de 100 000 euros en 2013 à 25 millions d’euros en 2016. Une croissance organique exponentielle, conforme aux précédentes évaluations de la rédaction, outre la croissance externe ciblée sur le secteur de l'impression 3D « B2B », au prix de lourds investissements.
GROUPE GORGE sanctionné sur la faiblesse de son T4 et de ses ambitions24/02 04:29
Des revenus T4 2016 en retrait de 89.1 millions d’euros à 78.6 millions d’euros en données comparées. Néanmoins, le chiffre d’affaires annuel est supérieur aux anticipations de l’entreprise, en hausse de 6.3% à 281.2 millions d’euros. Le marché sanctionnant le recul de la croissance en séquentiel : +24.5% sur le S1. Comme si le business, sur un segment d’activité aléatoire se devait d’être en progression perpétuelle ? Sur 2017, la compagnie s’engage sur une cible conservatrice de 300 millions d’euros. La chute du titre nous apparaît excessive, même si les experts se sont empressés de revoir leurs copies ? Affaire à suivre dans nos prochaines éditions…
GROUPE GORGÉ : de nouvelles avancées partenariales !15/11 18:52
GROUPE GORGÉ : de nouvelles avancées partenariales !
GROUPE GORGE : pas verni par les investisseurs, l’excellence technologique se renforce03/10 21:06
GROUPE GORGE vient d’informer que la collaboration de sa filiale « Prodways » avec l’institut « Cealiten » (CEA) avance sur la mise au point d’un procédé unique à base de poudre métallique combinée à des liants organiques. Cette recherche fait l’objet d’un premier succès dans la production de pièces en titane. La compagnie précise que cette offre technologique présente de substantiels avantages par rapport aux procédés conventionnels, si elle parvenait à être produite à grande échelle industrielle. Un processus d'impression 5 fois plus rapide que les procédés d'impression 3D métal directs, et opérable sur l’ensemble des métaux : titane, inconel, cobalt, chrome. Un système d'impression à un très haut niveau de précision, si l’on anticipe le succès des prochaines étapes.
GROUPE GORGE : cap sur l’Asie21/06 08:27
L’entreprise informe que sa filiale « Prodways » vient de conclure un partenariat avec le japonais « Altech Group », spécialisé dans la fabrication additive : cette accord lui permettra de proposer les solutions de frittage de poudre de « Prodways ».
GROUPE GORGE passe au Luxe19/05 07:32
Et annonce la création d’un nouveau département d’impression 3D, dédié au luxe, au design à l'art et à l'architecture, et baptisé « Les Créations ». Les experts accompagneront les clients du premier croquis à la livraison de l'objet imprimé en 3D. GROUPE GORGE explique que la subdivision « Les Créations » sera en mesure de réaliser des pièces uniques, des préséries et des séries.
GROUPE GORGE : la filiale « Prodways » signe un partenariat stratégique avec BASF17/05 00:12
Un partenariat combiné à l'ouverture du salon « Rapid » d’Orlando et à la présentation de sa nouvelle imprimante industrielle de frittage laser « ProMaker P1000 » : la collaboration avec le leader de la chimie porte sur la commercialisation de la nouvelle poudre de frittage laser PA6.
GROUPE GORGE : des résultats interprétés décevants ?04/04 15:30
Malgré une montée en puissance des revenus sur l'exercice 2015 : +18.6% à 264.8 millions d'euros. Poursuivre votre lecture…
GROUPE GORGE (Club des Investisseurs) : un potentiel haussier « exponentiel » ?04/04 00:26
Cette avis est disponible aux abonnées PLATINIUM PLUS CLUB PASS : la désignation « Club » est la référence du Club des Investisseurs, tandis que « Pass » signifie la distribution prioritaire de nos newsletters, exception faites d'EXPERTISE BIOTECHS réservée exclusivement aux adhérents E-B. Le nouveau site « Rue de la Bourse » intègre une page dédié au « Club des Investisseurs ». Concernant GROUPE GORGE, pour l'instant ça cafouille un peu… Analyse disponible ce week-end
GROUPE GORGE : un pipeline de haute technologie fertile15/03 01:04
GROUPE GORGE : le fleuron de l'Impression 3D ?25/02 16:46
GROUPE GORGÉ ceinturé sous les 23.5 euros12/11 15:42
GROUPE GORGE revient à l'affiche23/09 15:32
Après avoir inscrit un point haut estival sur les 27 euros, ce dernier n'a pas résisté à la dépression boursière, revenant sur les 21.5 euros, avant de se redresser, puis de bénéficier de l'annonce du jour, faisant état de la signature d'un partenariat d'envergure avec la compagnie chinoise « Hunan Farsoon High-Tech » portant sur les technologies de frittage de poudre plastique et métal (segment 3D), via « Prodways ».
GROUPE GORGE (valeur Rue de la Bourse) : « Prodways » à l'affiche27/07 03:28
En juin dernier, la rédaction avait misé sur un déverrouillage des 27 euros ! Partie remise ! En revanche, avec l'assainissement des esprits perturbés par la crise grecque, le titre vient de se recoller aux 27 euros. Sa performance annuelle est honorable, proche des +50%, à l'approche des revenus semestriels… Poursuivre votre lecture…
GROUPE GORGE : toujours sur la rampe02/06 03:19
Rue de la Bourse maintient son « cours cible », alors que la performance 2015 ressort à +46%. La filiale ECA se contente de +42%, mais conserve un bon potentiel haussier (consultez nos précédentes analyses). GROUPE GORGE a renforcé les ressources financières de sa filiale « Prodways Group », spécialisée dans l'impression 3D, via une levée de fonds de 25 millions d'euros, dont 10 millions d'euros avec le support de FIMALAC, et 15 millions d'euros de la part de la maison mère.
GROUPE GORGE : encore de la marge ?25/05 02:59
GROUPE GORGE : de nouveaux exploits commerciaux en impression 3D05/02 16:17
Le marché enregistre, mais ne salue pas franchement ! Pourtant, Prodways s'installe aux USA : déploiement d'un réseau de distribution et de structure de support, en avance sur le calendrier par rapport aux précédentes anticipations fixées à 2016. En parallèle, GROUPE GORGE accélère son internationalisation avec la signature d'un nouvel accord de distribution en Corée. La compagnie souligne que la majorité de ses distributeurs seront opérationnels au premier semestre, avec en ligne de mire la finalisation de l'internationalisation d'ici fin 2015, puisque d'autres accords sont dans les cartons.
GROUPE GORGE : la dynamique des ventes de machines d'impression 3D se concrétise02/07 07:45
L'entreprise a annoncé la vente de 4 nouvelles machines d'impression 3D sur le premier semestre, livrables sur 2014, de même que les 3 précédentes en commande. Les acquéreurs sont européens. Les machines seront utilisées pour des applications de production dans le biomédical, et dans le domaine de la recherche et du prototypage rapide. GROUPE GORGE salue cette performance commerciale, initiée avant l'acquisition de « Deltamed », date à laquelle le groupe ne disposait pas encore d'une solution propriétaire de résines. Sur le marché, le titre n'a cessé de décliner depuis mars dernier. Un bon argument pour effectuer un rattrapage technique.
GROUPE GORGE : un dossier à suivre « à la culotte » anticipions-nous !17/01 16:08
Et potentiel pas épuisé, assurions-nous ! A la lecture de la performance de ce vendredi, dans le sillage d'une forte progression du titre sur le dernier trimestre 2013, le scénario est en place, dans de fringants échanges. GROUPE GORGE vient de pulvériser ses records historiques vieux de 8 ans, poussé par une nouvelle séquence spéculative qui lorgne le potentiel commercial de l'entreprise dans le domaine de l'impression 3D. Ce sont les investisseurs américains qui dopent le dossier via le lancement d'un programme d'ADR sur le marché : soit un certificat de dépôt négociable sur une valeur étrangère (American Depositary Shares). Affaire à suivre ! Pour plus de détails, se référencer à nos précédentes communications.
GROUPE GORGE : 257 millions d'euros de capitalisation boursière26/12 00:19
ECA « FR0010099515 ECASA »106 millions d'euros de valorisation ! GROUPE GORGE est actionnaire majoritaire d'ECA à hauteur de 63%. A 9 mois, ECA produit des revenus de 20.3 millions d'euros, vs 50 millions d'euros pour GROUPE GORGE. ECA représente 40% des revenus de ce dernier. Or, GROUPE GORGE grimpe de 238% sur 2013, contre 76% pour ECA. A 6 mois ECA s'octroie 35% de rebond, vs 128% pour GROUPE GORGE. La logique de ce déficit indique qu'ECA devrait performer de 51% en données comparées des 2 entités, d'autant que GROUPE GORGE intègre en théorie une décote « minorée » de holding de 25%. L'autre anomalie est que GROUPE GORGE surperformait antérieurement la valeur intrinsèque d'ECA. Ce qui n'est plus le cas ! Illogique pour une holding.
GROUPE GORGE vole de record en record24/12 05:13
Pas épuisé le potentiel ressassons nous depuis plusieurs semaines et +100% sur 1 mois glissant. L'objectif RDB Rue de la Bourse est surperformé. Mais aussi +240% depuis le début de l'année, d'où l'importance de procéder régulièrement à des arbitrages pragmatiques. L'autre potentiel attribuable à l'engouement des investisseurs provient de la récente cotation du titre sur le marché américain OTC en ADR. Soit du papier créé à l'initiative d'une institution financière en faveur d'investisseurs américains. Une initiative qui valide le fort intérêt des intervenants pour la technologie 3D de la société. Alors, potentiel toujours pas épuisé ?
GROUPE GORGE : « peut mieux faire » suggérions-nous le 11 décembre20/12 17:17
Une prophétie qui se réalise, le titre reprenant la bagatelle de 40% supplémentaire, portant la performance à 1 mois à 83% et à 198% depuis le début de l'année. Une opportunité spéculative qu'il fallait oser saisir, alors que les échanges sont totalement en rupture de rythme depuis le début du mois. Il en est de même pour sa filiale ECA FR0010099515 ECASA en progression de 24% sur notre fenêtre de tir. ECA a fait part récemment de la signature d'un protocole d'accord avec BAE Systems, sur un litige de contrefaçon d'un brevet détenu par le britannique. Cette conclusion favorable lève le solde de la provision et relance les négociations et la commercialisation du « K STER C », avec un impact immédiat sur le résultat opérationnel 2013, attendu en forte progression. ECA peut également mieux faire….
GROUPE GORGE : effectivement, le potentiel n'était pas épuisé +16%11/12 17:30
Ce mardi, la rédaction faisait le point sur le dossier, estimant en substance que le titre n'avait certainement pas épuisé son potentiel de hausse. Vérification immédiate ce mercredi, dans de spacieux volumes de transaction de 9 fois la moyenne de croisière, signature au passage de l'une des plus performantes séances annuelles. D'un point de vue technique l'ensemble des verrous historiques ont sauté. Sur 2013, GROUPE GORGE grimpe de 137%. Peut mieux faire ?
GROUPE GORGE : le potentiel n'est pas épuisé10/12 23:33
GROUPE GORGE bondit, puis s'assagit05/06 15:11
Fin février la rédaction accordait un réel intérêt spéculatif au spécialiste des systèmes intelligents de sûreté, des services industriels de robotique industrielle, et de protection en milieux nucléaires avec un objectif de 9 euros. Cet objectif a été titillé en séance, dans le sillage de l'annonce de la signature d'une importante première commande en technologie de réacteur nucléaire AP 1000, en chine. La filiale « Nucléaction » sera chargé de la protection des bâtiments réacteurs de 4 centrales de 3ème génération AP 1000 des sites de HAIYANG 1&2 et SANMEN 1&2, dans l'empire du milieu. Il s'agit d'une commande de 12.5 millions d'euros, portant sur la fourniture de 600 cloisons coupe-feu 3h développées spécifiquement la technologie AP 1000 et selon les normes américaines UL. La livraison est prévue en 2013 et 2014. Pour GROUPE GORGE, ce contrat valide la stratégie de renforcement de son expertise et de son positionnement dans ce domaine, dans la mesure où la technologie AP 1000 devrait s'imposer au coté de l'EPR au sein des nouveaux programmes nucléaires internationaux. La performance ressort désormais à +30% sur la période…


 

Top Articles
Offre Abonnement AMIRAL 2019 : l'Intégrale 100% AMIRAL PASS UNIVERSEL - 40% SOLDE 24 VS 150
PARROT : la fin du calvaire est proche !
Le CLUB DES TRADERS : une semaine dédiée ä 4 Penny-stocks électriques !
MISTER CASH AMIRAL recommande de porter une attention particuliére à ce dossier !
MONDAY-EXCLUSIF MISTER CASH AMIRAL : une Biotech susceptible de signer un accord d'envergure !

 
Zone privée

Zone réservée aux abonnés AMIRAL & PARTNERS


 

 
Derniers articles
21:34 : Une Biotech que l'on peut ramasser pour viser une perfornance de plus de 100% !
18:34 : Le 5 BEST FIVE ESTIVAL du PENNY-STOCKS CORNER : Valeur TWO !
16:25 : Poxel: POXEL : heureusement que les données intermédiaires sont positives ?
16:21 : Genfit: GENFIT : le marché indifférent au partenariat avec le chinois Terns Pharmaceuticals ?
06:23 : Le 5 BEST FIVE ESTIVAL du PENNY-STOCKS CORNER : Valeur ONE !
05:34 : Deinove: DEINOVE : résultats de l'évaluation in vitro du DNV3681 contre Bacillus anthracis et Francisella tularensis !
04:01 : Ekinops: EKINOPS : une entreprise bretonne probablement sous-évaluée !
03:36 : Altran Techn.: ALTRAN TECHNOLOGIES : notre retour sur le titre n'aura pas été vain !
04:24 : La Lettre Confidentielle des Équipementiers de l'aéronautique !
03:33 : La Lettre Confidentielle des Biotechs !

 
Palmarès
ALLERGAN INC +25.3%
Altran Techn. +22.2%
Scbsm +18.0%
Visiomed +15.6%
Merck Co +12.9%
 
Toupargel Groupe -12.5%
SCHLUMBERGER LTD -14.1%
Traqueur -15.6%
ABBVIE -16.4%
Dock.Petr.Ambes -22.4%


L'info en continu
LesEchosCryptomonnaie : la Banque de France et la Fed mettent en garde Facebook25/06 19:24
Figaro SociétésBosch appelé à respecter ses engagements sur le site de Rodez25/06 18:42
Figaro SociétésLa pression retombe pour Natixis et sa société de gestion H2025/06 17:57
Figaro EconomieL’exécutif lance une concertation sur l’artisanat25/06 17:49
Figaro SociétésDe Fursac passe sous le pavillon chinois de Sandro et Maje25/06 17:35
Figaro PlacementsLa fiscalité des futurs produits d’épargne retraite enfin arrêtée25/06 17:30
Figaro EconomieCanicule: ces entreprises qui ménagent leurs salariés25/06 17:29
Figaro SociétésFarmr veut devenir le Facebook et le LinkedIn des agriculteurs français25/06 17:20
Figaro SociétésLe groupe chinois qui avait acheté près de 3000 hectares en France a fait faillite25/06 17:16
Figaro EconomieLe groupe chinois qui avait acheté près de 3000 hectares en France a fait faillite25/06 17:16
Figaro SociétésLe chinois qui achetait les terres agricoles françaises en faillite25/06 17:15
Figaro BourseLa Bourse de Paris sans tendance paralysée avant le sommet du G2025/06 17:14
Figaro SociétésNaissance d’un nouveau géant de la pharmacie25/06 17:02
LesEchosApple Pay veut faire disparaître les tickets de cinéma en papier25/06 17:01
Figaro EconomieHaine en ligne: Facebook fournira les adresses IP à la justice française25/06 16:42
Figaro EconomieLe mirage de la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires25/06 16:28
Figaro EconomieLes Américains s’enrichissent mais meurent plus tôt25/06 16:28
Figaro EconomieCarrefour repart à la baisse pénalisé par un abaissement de sa note financière25/06 16:04
LesEchosLa Caisse des Dépôts obtient le feu vert de l'AMF pour marier CNP à la Banque Postale25/06 16:01
LesEchosLa Caisse des Dépôts obtient le feu vert de l'AMF pour se marier avec CNP Assurances25/06 16:01

 
©2016 Rue de la Bourse & Expertise Biotechs = Tous droits de reproduction et de représentation réservés.Mentions légalesUne réalisation de GJ Pro